Allez faire un tour sur ce blog :

 

Conseil Municipal de Mooslargue du 16 Septembre 2016 - blog Mooslargue - - Mooslargue 2016 - blog sur la vie à MOOSLARGUE, sa municipalité, les activités et loisirs proposés à MOOSLARGUE et environs

J'ai fait un petit tour sur le site de la mairie pour voir ce qu'il y a de neuf et j'ai vu, entre-autres, que les délibérations du Conseil Municipal du 16 septembre avaient été mises en ligne. Et bien, cela change de l'ordinaire, il y a eu de l'animation !

http://mooslargue2015.canalblog.com

En voici une partie en copié-collé :



 

Observations de M. Lavarenne : 

M. Lavarenne demande pourquoi les projets de délibération ne lui ont pas été envoyés comme il l'avait demandé. M. le Maire a rappelé que la transmission de projet de délibération n'était pas prévue mais qu'il a envoyé des documents relatifs à l'ordre du jour et qu'il peut demander les documents relatifs à l'ordre du jour à n'importe quel moment. 

M. LAVARENNE s'est donc permis de demander les projets de délibération, en avant-première, documents qui, comme il est écrit n'ont pas à lui être donnés. M. LAVARENNE voulait le programme du spectacle avant les autres ? Bref, ça commence fort.

M. Lavarenne demande quels sont les avis sur le planning des déchets verts et demande s'il y a eu des retours sur la tenue des permanences.

M. le Maire explique qu'il n'y a pas eu de retours quant à ces permanences qui ont été assurées par tout le conseil municipal hormis M. Lavarenne et M. Baumgartner qui n'ont pas voulu assurer ce service.

Des autres membres du Conseil Municipal estime que M. Lavarenne se moque d'eux.

Pour rappel, dans la précédente Lorgnette à la rubrique Déchets Verts, nous avions pu tous lire qu'ils n'assureraient aucune de leur permanence et que la déchetterie serait fermée à cause de cela. Quelle mise en scène ! Maintenant,  il faudrait que les membres du conseil, qui eux ont fait leur travail, lui expliquent ou lui rendent compte ? S'il avait voulu le savoir, il n'avait qu'à faire sa part de travail comme les autres. Oui, je comprends que des membres du conseil estime que M. LAVARENNE se moque d'eux !

Question de l'ALDM, AG du 23 septembre 2016 : M. Lavarenne s'étonne de ne pas avoir reçu de convocation en tant que membre du comité, soit 15 jours avant la date de réunion .
M. Lavarenne dit qu'il a démissioné des fonctions de trésorier et non du comité (En clair : il a démissionné du poste ou il fallait travailler, comme pour la permanence des Déchets Verts (??), mais il souhaite rester dans le comité !) or M. Mosser lui a transmis l'invitation lors de la séance du conseil municipal comme à tous les membres du conseil. Il a, à priori, reçu l'invitation en même temps que les autres (soit 7 jours avant).

Là vient le pire

Les statuts de l'ALDM prévoient les convocations sous 15 jours, alors que l'invitation lui a été remise aujourd'hui. M. Lavarenne demande des excuses.

M. LAVARENNE DEMANDE DES EXCUSES !!!!!!!!!!!!!!!!

Il demande des excuses !!! Il n'est prévenu que 7 jours à l'avance au lieu de 15 jours et il demande des excuses auprès de M. Mosser, gentil retraité qu'on voit très souvent en train de bricoler, de s'occuper de la salle, de rendre service. La convocation a été remise pendant le conseil, comme cela peut se faire entre gens de bonne compagnie. Cela n'est donc pas le cas ? Mais....  pourquoi faire ce one man-show ?  Réfléchissons un peu et poursuivons la lecture de cette délibération.

Le délai de 15 jours n'étant pas respecté, M. le Maire propose à M. Mosser de reporter la réunion pour ne pas s'exposer à des suites pour vices de forme. M. Mosser s'excuse de cette méconnaissance auprès de M. Lavarenne mais décide de maintenir la date de réunion. M. Lavarenne reproche qu'il a été effacé comme membre du conseil sur le site internet. Mme Peter explique qu'il s'agit d'une erreur qu'elle s'empresse de rectifier.

Mais oui Mme Peter, M. LAVARENNE tient à son statut !

 Autre question : site internet et bulletin municipal.

M. Lavarenne s'étonne qu'un certain nombre de chose concernant la commune ne sont pas publiées et que certaines manifestations, notamment celle concernant l'association des Mattagumbers ne sont pas annoncées dont M. Lavarenne fait partie.

M. le Maire précise qu'il n'a aucune obligation particulière quant aux parutions, qu'il favorise avant tout les publications d'intérêt général. M. Lavarenne reproche notamment que le spectacle des mattagumbers du 25 septembre, journée des artisans, leur intervention n'est pas citée.

Ah, mais ce n'était donc pas la journée portes ouvertes des Artisans ? Il me semble bien avoir vu une publicité pour cela sur le site internet de la mairie. De toute façon, impossible de ne pas le savoir. Vous n'avez tout de même pas pu rater les articles dans la presse annonçant leur spectacle ?

M. Lavarenne s'étonne de la position de M. Vetter, représentant de la commune au Plan d'eau de Courtavon, lors du vote de la subvention aux associations. Là, je n'ai pas compris de quoi il s'agissait et je ne vois pas en quoi cela regarde M. LAVARENNE ce que vote M. Vetter. On n'est pas en démocratie ? Il faut se justifier auprès de lui ? Lui demander si on a le droit ? Serait-ce à nouveau pour son association ... ? Un vote, c'est pas secret ?

Mme Peter précise que le prochain bulletin paraîtra début novembre et demande à toutes les associations de lui faire part des articles qu'elles souhaitent publier. Une réunion de la commission Communication aura lieu 15 jours avant la publication.

Concernant la réaffectation de l'atelier communal, M. Lavarenne demande les raisons de l'expulsion de l'association des Mattagumbers (encore). M. le Maire explique qu'il ne s'agit nullement d'une expulsion et qu'aucune convention n'a été trouvée concernant la mise à disposition de ces locaux à cette association. M. le Maire a également mentionné qu'il trouvait anormal que tout un chacun puisse accéder aux locaux dont il a la responsabilité.

Ahhh, c'est bien ce que j'écrivais dans un précédent article par quel miracle ont-ils obtenu tout cela ? Cela ne plairait-il pas que le Maire n'ait fait que rétablir l'ordre des choses ?

Mme Catherine Peter fait un exposé concernant le déroulement de la rentrée scolaire du regroupement Mooslargue-Seppois le haut.

Mme Carole Déveille demande s'il ne peut y avoir une autre compagnie de transport qui pourrait assurer le transport dans l'heure du déjeuner pour donner plus de temps aux enfants. Mme Peter transmettra l'information au président du SIS.

Demande pertinente de Mme Deveille. Pour ma part, je pense que si les chauffeurs perdaient moins de temps aux arrêts de bus avec des personnes désoeuvrées, le bus serait à l'heure.

M. Lavarenne précise que dorénavant il refuse de signer le procès-verbal des délibérations le soir du conseil municipal comme cela se fait dans les autres collectivités. M. Jean-Louis Bucher précise que cela se fait tout particulièrement à cause de M. Lavarenne qui a toujours une correction a apporté, une phrase qui n'est pas correctement rédigée... M. Lavarenne dit que ce n'est pas à cause de lui. M. le Maire dit que toutes les municipalités précédentes ont procédé de la même manière

En quoi cela gêne-t-il ? Il ne comprend pas bien du premier coup ? Il veut tout ramener chez lui pour le faire lire à sa famille, ses amis, son voisinage avant de signer ? Il veut obliger les membres du conseil à signer tout ce qu'il veut lui, comme il le veut lui ? Je ne comprends pas, surtout si cela s'est toujours fait comme cela, comme le souligne le Maire.

La solution, il l'a trouvée tout seul : il n'a qu'à pas signer.

De toute façon, on remarque bien, de par leurs signatures et leurs commentaires que l'ensemble du Conseil présent est d'accord avec le Maire (à part lui bien sûr).

Pour moi, le plus triste c'est qu'il demande des excuses à M. Mosser Jeannot  pour l'unique raison qu'il lui a remis pendant le conseil, en même temps qu'aux autres, une convocation 7 jours au lieu de 15 jours avant la date de la réunion .......   

En lisant tout ça, je me dit que si M.LAVARENNE n'est pas content de ce que fait la municipalité dont il fait partie,  il n'a qu'à démissionner de son poste de conseiller. Car si c'est uniquement pour faire des remarques pour embêter le monde ou pour son association, sans essayer d'apporter quelque chose de constructif et de désintéressé pour la commune, il vaut mieux qu'il reste chez lui. Il a certainement mieux à y faire ce monsieur.

 

CM 160916

 



 Si vous ne voyez pas de qui il s'agit, voici une photo extraite du site officiel de la mairie rubrique "l'équipe municipale"

ML